Position : Défenseur

Casula Nathan

J’ai commencé le hockey à Metz pour partir ensuite rejoindre le club d’Amnéville. Cette année, j’entame ma 2ème saison avec l’équipe première.

Côté étude, j’ai obtenu mon BAC pro vente et cette année, je commence un BTS Négociation Relation Client en alternance.

 

Benak Jiri

J’ai commencé à jouer au hockey sur glace à l’âge de 4 ans. J’ai joué à Havličkuv Brod jusqu’à 18 ans. Je suis passé par toutes les catégories au sein de ce club en atteignant le haut niveau en U16 (extraliga – plus haut niveau au République-Tchèque) et en U18 (extraliga – plus haut niveau au République-Tchèque). Après la saison 2015-2016 je suis parti pour deux saisons à HC Bilí Tygři Liberec. Ces deux saisons ont été vraiment importantes pour moi – dans ma vie normale et aussi dans ma vie sportive. La deuxième saison à Liberec a, de plus, été vraiment bonne. On a été en phase finale de playoff de Extraliga U21, mais nous avons perdu contra HC Kometa Brno et nous avons fini deuxième. Je suis arrivé à Amnéville grâce à mon agent et je suis vraiment pressé pour cette nouvelle saison. J’espère que je vais être un joueur important pour notre équipe et que nous allons faire des bons résultats.

En République-Tchèque j’ai fait une école Electronique/électrotechnique.

Catelli Lucas

J’ai commencé le hockey relativement tard par rapport à la majorité de mes coéquipiers, j’ai posé les pieds sur la glace à l’âge de 9 ans après avoir pratiqué le judo pendant 4/5 ans. Pour l’anecdote, j’ai switché du judo au hockey après avoir passé un après-midi à la patinoire avec mon club de judo et surtout grâce à Sacha Maccioni et son frère, qui, eux aussi avaient pratiqué le judo avant de passer sur le glaçon.

Je vais finir cette année mon école d’ingénieurs et le hockey a toujours fait partie intégrante de ma vie. C’est plus qu’un sport qu’on pratique plusieurs fois par semaine pour se défouler, ça équilibre ta vie et ça te fait grandir au travers des valeurs que tu y apprends, sur glace, hors glace et dans le vestiaire.

J’ai toujours évolué à Amnéville, de l’école de glace à la D2. Mise à part quelques saisons sous les couleurs d’Épinal quand nos deux clubs avaient signé des ententes, le rouge a toujours été mon maillot. On est plusieurs joueurs du « cru » à avoir ce même parcourt et à n’avoir joué qu’à Amnéville. Ça a sûrement pu nous faire défaut sur quelques matchs à cause de l’expérience que tu possèdes quand tu as joué dans d’autres championnats et d’autres clubs mais c’est sans conteste une force lorsqu’il faut aller arracher une victoire et se battre pour le maillot et nos couleurs. C’est d’ailleurs cette force qui nous permet tous les ans d’aller chercher le haut du tableau et de croire en nos chances lorsqu’on nous parle de finale de championnat.

De ma première séance sur la glace jusqu’à maintenant je n’ai jamais arrêté de jouer, même quand j’ai dû partir loin pour mes études et quitter l’équipe, l’année dernière. Mais ça a été un plaisir de les retrouver encore plus fort qu’avant et la saison qui arrive ne fera exception à la progression constante de l’équipe.